Hescom Tanger : La maïeutique au service du développement personnel

Hescom Tanger : La maïeutique au service du développement personnel

Tout le monde connait Socrate et son école de pensée basée sur l’échange entre étudiant et Maitre.socrate

Peu savent que c’est sous son impulsion qu’est née la science de la Maïeutique.

Prosper Mérimée, le grand écrivain français en donne une belle définition. … « cet art où Socrate excellait, et qu’il nommait la maïeutique, l’art de faire éclore les grandes pensées, d’accoutumer les esprits par l’exercice à chercher et à connaître leurs facultés pour les tourner vers un but noble et utile…  » Mérimée, Hist. règne Pierre le Grand, Journal des Savants, 1867, p. 618.
C’est cette expérience que vivent les élèves de l’école supérieure de cDSCN2575ommerce HESCOM de Tanger avec  un de leur pédagogue Jean Escalant.
Pédagogue et non professeur, car il ne s’agit pas là d’un enseignement académique, ni d’un cours. Pédagogue car il faut être formé à l’art de la pédagogie pour révéler ainsi à eux même les jeunes cerveaux si désireux d’apprendre qui ne savent pas encore s’exprimer, qui n’osent pas, qui ne rêvent pas de le faire devant un professeur.
DSCN2565Ainsi, chaque 15 jours, à HESCOM, un séminaire de trois heures réuni quelques élèves autour du Maitre, sans doute autant qu’en avait lui même Socrate. Et là, au bout d’une heure  patiente  du coté du maitre, timide et hésitante de la part des élèves tout le mot « Maitre »  révèle sa dimension : de chuchotements en exclamations, d’encouragements en silences, d’attentes en phrases furtives, le dialogue véritable s’instaure. Les idées fusent finalement  exprimées, parfois « tordues » comme l’ exprima  jadis  un jeune disciple de Socrate, mais bien vite rectifiée avec les mots justes qui reflètent  si justement la pensée du jeune disciple tout surpris d’avoir su dire cela …Sans doute est ce là un premier pas vers cette affirmation de soi qui est au cœur du développement personnel dont c’était justement le thème du séminaire !
France Gautier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *